Le 5 mai dernier, Netflix a frappé fort avec la trèèèèès attendue deuxième saison de Sense8. Deux ans après son lancement, la série des Wachowski fait son grand retour avec 10 nouveaux épisodes que j’ai tout simplement dégommé, en seulement deux soirées. Accrochez-vous pour un premier bilan explosif et 100% spoilers free !

i

Synopsis

Sense8 retrace le parcours de huit personnes, vivant aux quatre coins du monde, qui se retrouvent connectées les unes aux autres. Ils partagent des expériences intellectuelles, émotionnelles et sensorielles et se retrouvent capables d’intervenir dans leurs réalités respectives. Mais ils ne sont pas les seuls à disposer de ces capacités hors du commun et sont traqués par une organisation plus que douteuse.

La première saison avait reçu un accueil plutôt contrasté, certains étaient tombés directement sous le charme, mais les quelques longueurs et un récit trop complexe en avait lassé plus d’un. On en attendait donc beaucoup, de la deuxième saison. Entre rire, émotion et tension, je peux vous dire qu’on a pas été déçu !

i

i

Docteur Maboul, personnages badass et gaypride brésilienne

i

« You think you’re hunting us ? We’re coming for you », avec ces quelques mots glissés à l’oreille de Whispers, Will nous donne directement le ton de cette deuxième saison…. ça va chier !

Désormais nos héros ne sont plus seuls et évoluent ensemble en permanence, créant un récit beaucoup plus dynamique que dans la saison précédente ou chacun avançait de son coté. Désormais, au moindre rebondissement, les 8 esprits se connectent et se rencontrent, échangeant leurs compétences physiques mais aussi intellectuelles pour affronter les épreuves qui se présentent à chacun d’entre eux, ainsi qu’aux menaces qui planent sur le groupe, incarnées cette saison par le Dr Maboul en chef, j’ai nommé Whispers, qui a pour seul objectif de les transformer en rat de laboratoire. Sympa.  

Lily et Lana Wachowski ont fait le choix de lancer la deuxième saison sur les chapeaux de roues en offrant des réponses et des rebondissement très rapidement, relançant ainsi les personnages sur une dynamique très rythmée. Nos héros vont de découverte en découverte, sur leur ennemi, mais aussi sur l’existence d’autres Sense8 avec leurs motivations et leurs origines. Des confrontations spectaculaires, et l’arrivée de nouveaux personnages ainsi que de vrais méchants bien vénère, qui ne se cachent plus et sont bien décidés à en découdre. Plus d’action, plus de combats, plus de violence, mais aussi plus d’humour, la machine est lancée à pleine vitesse.  Si bien que les épisodes qui font tous entre 50 et 65 minutes passent à une vitesse incroyable, beaucoup plus rapidement que ceux de la première saison.

Action, homosexualité et nostalgie

i

L’action ne relègue pas pour autant les problématiques intimes de chacun au second plan. Lito (mon petit chouchou) doit faire face à l’homophobie dans le cinéma mexicain (et se transforme en vraie drama queen, un régal), Nomi essaye tant bien que mal de se faire accepter en tant que femme par sa famille, Sun se bat pour venger son père, Capheus (dont l’acteur a changé) fait son entrée dans la politique locale au Kenya, Will fait face à la disparition de son père….

Les scènes de communion érotique qui ont marquées beaucoup de monde lors de la première saison (petits coquins),  sont désormais moins présentes, mais toujours extrêmement réussies !

Ne soyez pas trop nostalgiques, quelques petits clins d’oies à la première saisons se sont subtilement glissés dans ces 10 nouveaux épisodes. Comme le titre « What’s Up », qui fait son retour dans un remix endiablé.

i

sense 8

Le récit continue de clamer l’importance de s’assumer avec une approche complètement décomplexée de la sexualité (le passage de la gaypride Brésilienne est juste incroyable !), un élément qui n’a pas changé entre les deux saisons, et que l’on retrouve fréquemment dans les séries Netflix. Véritable miroir de la génération Y, qui s’informe différemment, dans l’immédiateté, qui peut communiquer avec le bout du monde en un seul tweet, en une fraction de seconde et qui à une vision de la sexualité complètement différente que celle de ses ainés. Des éléments qui sont profondément ancrés dans les péripéties de nos 8 sensitifs, qui font face à l’homophobie, la position des femmes en Inde, des politiques corrompus, le rejet de la transexualité…

On peut aussi souligner la production exceptionnelle de la série qui est tournée dans plus de dix villes différentes à travers le monde !

En gros…

i

Avec une saison 2 explosive, la série gagne en action grâce à certains points de l’intrigue tout en conservant sa singularité. Alors si vous n’aviez pas accroché à la première saison, je vous conseille vivement de vous y remettre et de donner une seconde chance à cette petite pépite. Sense 8 est un véritable hymne à la tolérance, à l’entraide, et par les temps qui courent, ça fait du bien !

La saison 2 est disponible en intégralité sur Netflix, depuis le 5 mai ! Enjoy !

Facebook Comment