A mi-chemin entre E.T, les Goonies ou encore Alien, Stranger Things a fait son grand retour le 27 octobre dernier. Une nouvelle saison particulièrement sombre qui depuis sa sortie, fait l’unanimité sur les réseaux sociaux. Plus besoin d’investir dans une DeLorean pour retrouver les années 80… Il suffit de se payer un abonnement Netflix.

I

Attention, cet article contient des spoilers sur la nouvelle saison de Stranger Things, si vous voulez conserver le mystère et un peu de suspens, je vous conseille de vous arrêter là.

i

On récapitule

i

La première saison de Stranger Things avait créé la surprise l’été dernier, en rendant accro une bonne partie de la planète grâce à un récit aussi bien fantastique que flippant, dirigé d’une paire de main de maitre par les frères Duffer.

La série se déroule dans une petite ville tranquille des Etats-Unis et met en scène une bande de prés adolescents, qui doit faire face à des événements surnaturels après la disparition mystérieuse de leur ami Will. Le tout agrémenté d’innombrables références à la culture pop des années 80. De quoi combler les quarantenaires nostalgiques, mais aussi de séduire la génération Y (et oui, le vintage, c’est tendance).

Fort de son succès l’été dernier, Stranger Things a vu son budget multiplié par 4, de quoi nous en mettre plein les mirettes. Et les frères Duffer nous ont mis au parfum dès le début, puisque cette nouvelle saison s’ouvre sur une scène d’action époustouflante qui va vous clouer au fond de votre chaise.

Si les effets spéciaux ont gagné en qualité, que la promotion et le buzz autour de Stranger Things et de ses jeunes acteurs est plus grand que jamais,  l’ADN de la série est resté le même, alliant habilement nostalgie et humour. Les Duffer ont su garder la tête froide et signent une deuxième saison particulièrement réussie.

i

i

UPSIDE DOWN, BOY YOU TURN ME

i

La saison dernière, entre deux parties de Donjon et Dragons, la petite bande avait réussi à sauver leur ami Will en le faisant sortir de l’Upside Down, (sorte de monde parallèle, habité par des créatures terrifiantes) grâce à Eleven, une jeune fille aux pouvoirs surnaturels. Dénouement pas si heureux que ça puisque après 8 épisodes très intenses, le portail vers l’Upside Down était resté ouvert, que Will n’était visiblement plus le même (dans la dernière scène, il vomissait des petites bêtes dans son lavabo) et qu’Eleven avait disparu de la surface de la terre.

La deuxième saison avait donc pour mission de répondre a beaucoup de question, sans pour autant perdre le charme de son univers. Si au début de la saison 2, la petite vile d’Hawkins semble avoir retrouvé son calme, ce n’est qu’une apparence. Le mal est toujours là, et on se retrouve avec la sensation étrange et très inconfortable d’être coincé entre deux mondes. Entre le bien et le mal.Deux nouveaux et très beaux personnages font leur apparition, Max la petite rouquine imbattable aux jeux vidéos, qui va gentiment foutre le boxon dans notre bande de geek et Bob, le petit ami très touchant de Joyce qui fait tout pour trouver grâce aux yeux des fils de sa nouvelle compagne. 

i

i

Cette deuxième saison rend également justice à Barb, personnage dont la disparition avait provoqué un tollé sur twitter l’année dernière. Dustin, le personnage le plus attachant à mes yeux, se prend quant à lui d’affection pour une petite bestiole assez étrange, qu’il surnomme Dart. C’est là que les choses basculent. Dart, est une créature qui a réussi à s’échapper de l’Upside Down, et qui ne va cesser de grossir et de devenir menaçante (notamment en ne faisant qu’une bouchée de son chat).

Malheureusement, Dart n’est pas la seule chose que Will a ramenée de sa plongée dans l’Upside Down. Presque absent de la dernière saison, ce personnage va prendre une place considérable dans l’intrigue de la série. Au début, on pense que le garçon fait face à un stress post-traumatique, avec des épisodes de syncopes très violents. Mais au fil des épisodes, on comprend que son corps est possédé par une créature sinistre qui va tenter de piéger se proches et d’engloutir la ville. Sa mère Joyce, toujours un peu hystérique, ne fait plus confiance à la médecine et se retrouve un peu perdue face au comportement plus qu’étrange de son fils.

i

Le come-back d’Eleven

i

Pendant ce temps, Eleven est cachée dans la cabane du shérif Jim qui s’offre une nouvelle forme très touchante de paternité. Pepouze, elle passe ses journées à dérégler la télé avec ses pouvoirs et à se nourrir de gaufres. Mais la jeune fille, qui n’a plus rien d’une enfant, a besoin de réponse, sur ses origines, mais aussi sur ses pouvoirs. Fatiguée d’être enfermée dans une cabane planquée au fin fond de la forêt et forcée de se tenir à distance de ses amis, Eleven part retrouver sa mère. Des retrouvailles qui vont certes lui apporter quelques réponses, mais qui ne vont malheureusement pas être à la hauteur de ses espérances. Incapable de revenir en arrière, elle s’offre alors une fugue à Chicago pour rejoindre sa soeur, qui elle aussi, possède des pouvoirs surnaturels. Une crise d’ado courte mais intense qui va lui faire prendre conscience que sa place n’est nulle part ailleurs qu’à Hawkins, auprès de ses amis qui ont plus que jamais besoin d’elle pour affronter les démons de l’Upside Down. Eleven s’offre un retour fracassant, et referme le portail de l’univers parallèle avec un  Kamé Hamé Ha va calmer tous les fans de DBZ.

Soudés par une amitié sans limite, nos jeunes adolescents font face aux événements les plus sombres et terrifiant grâce à une curiosité, une bienveillance et une insouciance déconcertante. Ces enfants qui grandissent et… tombent amoureux pour la première fois. Sans basculer dans la guimauve, les retrouvailles entre Eleven et Mike, l’apprivoisement de Max et Lucas et la scène du bal de promo entre Nancy et Dustin vont faire battre votre petit coeur très très fort. L’amour comme seul combat, est un révélateur d’un des thèmes principaux de Stranger Things, et des séries Netflix en général : la tolérance.

i

Les références

i

Depuis le début, Stranger Things a pris le parti de rendre des hommages très appuyés à des classiques du cinéma des années 80, comme Terminator, Ghostbusters ou Alien, pour ne citer qu’eux, quitte à faire fuir les puristes.

Si vous avez grandi dans les années 80, Stranger Things va vous offrir un sacré retour dans le temps.Tout y est, les voitures, les jeux, les vêtements, les VHS, les coupes de cheveux et bien évidemment, la musique avec une bande originale exceptionnelle.

stranger things

Grande surprise, la série rencontre un succès immense auprès des spectateurs n’ayant pas connu cette période. Les productions de science-fiction contemporaines comme Black Mirror offrent une image très angoissante du monde dans lequel nous vivons, dominé par la technologie et ou l’humain en est devenue son esclave. Alors que dans Stranger Things, les enfants mènent une adolescence pleine d’aventure, sans wifi, et avec pour seule technologie leur talkie-walkie. Rassurant ou alarmant, à vous de choisir.

Si l’univers de la série se veut plutôt sombre, le scénario est truffé de traits d’humour, surtout avec l’apparition d’Erica, la petite soeur insupportable de Lucas. Ses apparitions sont rares, mais sa répartie toujours cinglante en a fait la nouvelle coqueluche d’internet.

i

Le jackpot pour Netflix

i

Ce sont plus de 8 millions de téléspectateurs qui ont regardé la première saison de Stranger Things dans les deux semaines suivant sa sortie. Un véritable jackpot pour Netflix qui a décider de surfer sur ce succès sans précédent en sortant toute une panoplie de produits dérivés rattachés à la série. Une première pour la plateforme de streaming qui ne s’était jamais lancé dans le merchandising.

i

La troisième saison déjà dans les tuyaux

i

L’année dernière, la série a obtenu 18 nominations aux Emmy Awards, nul doute que les prix vont pleuvoir pour cette nouvelle saison, et pour les prochaines à venir. Il n’y a jamais eu vraiment de suspens qu’en à l’existence d’une troisième saison de Stranger Things, mais avec la suppression de certaines séries phares de Netflix comme Sense 8, le public a commencé à se ronger les ongles.

Alors rassurez-vous, Matt et Ross Duffer sont en ce moment même en train d’écrire la 3ème saison. Nous savons d’ores et déjà que nous retrouverons Mike, Dustin, Lucas, Will, Eleven et Max pour leur première rentrée au lycée et que quelques monstres devraient partir à la poursuite d’Eleven. Pour en savoir plus, il faudra attendre au moins un an, la date de sortie de la nouvelle saison n’étant pas encore annoncée.

i

Bilan

i

Je vous recommande très vivement de vous lancer dans Stranger Things, si ce n’est pas déjà fait. Les deux saisons ne font que 8 et 9 épisodes, la série est donc très rapide à regarder, et croyez moi, une fois que vous êtes dedans, pas de retour en arrière possible. Je trouve que cette nouvelle saison est encore plus efficace que la première, avec plus de menaces, plus de mystères, de larmes et de suspens Stranger Things s’offre un retour plus sombre, mais terriblement efficace.  Plus que tout, le casting, notamment des enfants est incroyable et contribue grandement au charme de la série. A consommer sans modération.