La série qui bouleverse l’Amérique toute entière depuis septembre 2016, arrive (enfiiiiin) en France !

This Is Us est la grande et bonne surprise de la fin d’année 2016 ! Depuis 6 mois, la famille Pearson a fait son entrée dans les foyers et les coeurs des américains. La première saison de ce drame familial s’est achevée le 14 mars dernier, marquant au passage, l’une des plus grosses audiences d’NBC depuis plus de 6 ans, avec pas moins de 13 millions de téléspectateurs.  Elle sera diffusée en France, à partir du jeudi 6 avril sur CANAL+, et je préfère vous prévenir, vous n’en sortirez pas indemne. 

Synopsis :

Il y a en moyenne à travers le monde 18 millions d’êtres humains qui partagent le même jour d’anniversaire. Mais il existe une famille, répartie entre New York et Los Angeles, dont quatre des membres sont nés le même jour… This is us est le témoin du temps qui passe au sein de cette famille recomposée. 

i

i

Chacun en prend pour son grade, entre Jack, le père parfait qui doit faire face a des problèmes d’alcool et de jalousie, Rebecca la mère, qui en plus d’être un peu agaçante nous fait une crise de la trentaine bien folklo avec en prime un secret de famille qui lui éclate au visage, Randall le fils adopté qui veut absolument être parfait au risque de se faire sauter le cerveau, Kate qui est sur le point de tout foutre en l’air avec son fiancé Toby (un de mes personnages préférés) et Kevin qui a le sentiment d’avoir été négligé par ses parents… On est gâtés. 

This Is Us assume complètement son côté mélodramatique plein de grands sentiments, sans pour autant tomber dans le cucu dégoulinant de crème chantilly m’voyez. La série ne s’entiche pas de zombie ou autres marcheurs blancs, l’histoire est ordinaire, les sujets universels. Mais l’écriture fine et la performance des acteurs transforment l’essai en un récit bouleversant. 

On suit la famille Pearson sur trois générations et deux temporalité, à la manière de Quantico ou How To Get Away With MurderUn des arcs narratifs principales de cette première saison se situe dans les origines de Randall, le bébé adopté par Jack et Rebecca, alors que le couple venait de perdre son 3ème enfant lors de l’accouchement. Randall va partir à la recherche de son père biologique et affronter une crise existentielle entre anxiété, secret de famille, besoin de reconnaissance ou burn-out professionnel. Des problématiques toujours traitées avec une grande sensibilité et une grande justesse.

Les larmes vont couler (vous êtes prévenu)

Chacun des membres de la famille se retrouve confronter à des épreuves et des rencontres qui vont ou ont déjà fait basculer leurs vies. Au fil des épisodes et des flashback, la colonne vertébrale des Pearson prend forme et l’on comprend les liens entre les personnages, les rancoeurs, les secrets… La construction de chacune de leurs personnalités se fait sous nos yeux. 

This Is Us n’a pas besoin de sortir les violons pour vous faire pleurer, ce n’est pas une série sentimentalisme où tout finit bien dans le meilleur des mondes. Il n’y a pas de happy ending, ou de faux sentiments, les personnages s’offrent à nous, tels qu’ils sont, brut. Tous sont des êtres sensibles, qui pleurent régulièrement, même les personnages masculins, ce qui est assez rare pour être souligné. Alors, ok, les décès et les coups durs  s’enchainent, mais c’est bien la vie qui est au coeur de cette série. Le thème principal de la série est l’expression et la dissection des sentiments de ses personnages, sans pour autant nous écoeurer. 

i

L

Le drame familial n’est pas mort. 

La série nous confronte à des situations et des questions rencontrées dans toutes les familles, comme la mort, la pudeur, l’honnêteté, le couple, les addictions ou les regrets. Youhou ! Non, dit comme ça, je vous l’accorde, ça fait un peu série de dépressif sur les bords mais je vous assure que ce n’est pas du tout le cas. Je vous fait le topo : si les sujets abordés sont parfois durs à encaisser, la série aborde toujours un ton résolument optimiste sans pour autant tomber dans la niaiserie. Même les épisodes les plus tristes sont réconfortants, et sauront vous arracher un petit sourire. En gros, le message délivré est qu’il faut exprimer ses sentiments, affronter ses peurs et aller de l’avant. De toute façon, on n’a pas vraiment d’autre choix.

La bonne nouvelle, c’est que l’on sait déjà que deux prochaines saisons de This Is Us ont déjà été signées, et que nous retrouverons la famille Pearson à la rentrée ! Ce qui vous laisse laaaaaaargement le temps de découvrir la première saison riche en émotion, sur CANAL+ et de tomber amoureux/se de Jack Pearson. N’essayez même pas de lutter, ça va arriver. 

“Our love story, I know, it may not feel like it right now, but baby, I promise, it’s just getting started”