Le tant attendu « Wild World », second album studio du groupe Bastille est sorti vendredi dernier, un cap difficile à passer pour le groupe après le succès mondial de leur dernier album « Bad Blood ». Est-ce que ce nouvel album est à la hauteur des tubes planétaires « Things We Lost In The Fire », « Bad Blood » ou encore « Oblivion » ? Verdict !

i

Un son unique

i

Si Bastille avait pris tout le monde de court avec « Bad Blood », c’était grâce à ce son si unique, qui caractérise le groupe (et qui après coup, nous fait un peu penser à Imagine Dragons parfois). « Wild World » réussi le tour de force, de sonner comme du Bastille sans pour autant offrir des morceaux similaires à l’ancien album, mais en innovant et en travaillant ce son si particulier.

Sur les 14 titres de l’album, on oscille entre chanson calme, sombre, hymne, puissance, parfois pop, et l’absence de morceau calibré pour la radio fait plaisir aux oreilles, merci de nous ménager !

« Good Grief », notre coup de coeur, ouvre l’opus avec un dynamisme qui ne vous donnera qu’une seule envie : découvrir les autres morceaux au plus vite. Coup de coeur également pour « An Act of Kindness », un titre d’une puissance incroyable, comme seul Bastille sait les faire.

La force du groupe se trouve également dans les cordes vocales de Dan Smith, dont la voix si singulière a quelque chose de magnétique, qui vous fait quitter la terre ferme dès la première note.

i

Un pari réussi

i

Si « Wild World » est une claque musicale, c’est parce que Bastille ne sonne comme personne. Cependant certains titres se ressemblent trop, et tous ne sont pas teintés de cette puissance qui caractérise des titres comme Send Them Off ou encore Pompeï sur leur ancien album.

« Wild World » n’en reste pas moins un très bon album, qui on l’espère ne sera pas le dernier du groupe britannique, qui sera en concert au Zénith de Paris le 2 février prochain.

on  : Good Grief, An Act Of Kindness, Glory, Send Them Off !, Fake It, Snakes, Campus, Shame, The Anchor, Way Beyond

on  moins : The Currents, Warmth, Power, Two Evils, Lethargy, Four Walls, Blame, Winter of our Youth, Oil On Water